Cuisine – La recette détaillée du plat sénégalais dakhine (aussi appelé « dakhine mbeup »)

Je vous propose aujourd’hui, la recette du dakhine. Le dakhine est un plat traditionnel sénégalais fait à base de viande, de pâte d’arachide et de riz. Au Sénégal, on avait l’habitude de réserver le dakhine pour le repas du soir, mais si vous avez des problèmes de brûlures d’estomac, il faudrait mieux éviter de consommer le dakhine le soir. En effet, c’est un plat riche en gras et souvent un peu pimenté et il est déconseillé de manger des aliments gras tard la nuit. Le dakhine est un plat nourrissant, consistant, et adoré par presque toutes les femmes sénégalaises. Sans oublier l’aspect économique de ce plat, en effet, une grande quantité de riz, d’huile et de légumes n’est pas nécessaire du fait du pouvoir de gonflement du riz, qui augmente de volume après un temps de repos sous l’eau.
Comme je l’avais souligné, le dakhine fait aussi parti des plats traditionnels du Sénégal, surtout chez les ethnies wolofs et laobés. C’est le repas préféré des femmes pour la cérémonie de la nuit nuptiale appelé « labbaan » en wolof. Au Sénégal, après la nuit de noce, les femmes ont tendance à organiser une petite fête en l’honneur de la mariée pour rappeler à la mariée qu’elle a bien réussi sa transition de jeune fille à femme mature. Elle fait partie de la coutume des laobés et des wolofs de cuisiner soit le dakhine ou le mbaxaal (riz à la viande avec plus d’eau que d’habitude et un peu pimenté) et d’inviter toutes les amies de la femme pour déguster le plat avec quelques sonorités…

Pour faire un bon dakhine il faudra miser sur la viande, acheter une bonne viande d’agneau de préférence afin d’avoir une cuisson rapide. Sinon vous pouvez utiliser n’importe quels abats, cela dépendra juste de votre budget. Il vous faudra de la pâte d’arachide appelée aussi beurre de cacahuète , c’est fait à base d’arachides que l’on fait griller puis écraser. Vous pouvez vous en procurer dans les grandes surfaces. Il faut aussi du riz, une petite quantité suffira. Sans oublier les lakhass (abats d’estomac et d’intestins) et le yét (mollusque salé et séché). N’hésitez pas à vous procurer du piment frais, attention à ne pas trop le cuire, au risque que cela éclate.

La recette est simple et ne comporte aucune difficulté, il faut juste bien doser la quantité d’eau pour ne pas vous retrouver avec du dakhine trop liquide ou trop sec.
Sans plus tarder passons à la réalisation de cette nouvelle recette.

Préparation de la recette :

Pour 5 à 6 personnes
Durée : 1h30 min environ
Coût : pas cher
Difficulté : moyenne

Ingrédients :

1 kg viande
12 cl d’huile
2 morceaux de yet
120 g de niébé (haricots secs)
1 cuillère de bouillon en poudre (optionnel)
4 lakhass (abats d’estomac et d’intestins)
2 petits oignons
5 gousses d’ail
2 poivrons vert
2 piments vert
2 branches d’oignon vert
150 g de tomate concentrée
250 g de pâte d’arachide
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à café de poivre
½ cuillère à café de piment en poudre
3 feuilles de laurier
1 citron
2 piments frais (jaune)
400 g de riz
Beurre clarifiée (diw gniorr en wolof)
1 citron


Préparation :

Laver en rinçant délicatement le riz avec de l’eau. Mettre le riz dans un bol d’eau et laisser reposer. Noter bien : ce processus doit être fait bien avant la préparation du plat (environ 1h avant), cela permet au riz de bien gonfler afin de raccourcir la cuisson.
Laisser aussi reposer les haricots secs (niébés) dans de l’eau environ 30 min.

Découper la viande en morceaux et laver avec de l’eau. Ajouter une demi cuillère à café de sel, une pincée de poivre dans la viande. Mélanger.

Faire chauffer 12cl d’huile dans une marmite. Ajouter la viande. Laisser cuire 20 min.

Ajouter le morceau de mollusque séché et salé (yet).

Lorsque la viande est dorée, ajouter un oignon haché, une gousse d’ail finement émincée, un piment vert haché et un demi poivron haché. Mélanger et laisser colorer 2 min.

Mettre la tomate concentrée dans un bol. Rajouter 2 cuillères à soupe d’eau. Bien mélanger. Ajouter à la viande en cuisson. Mélanger et laisser cuire 10 min afin d’avoir une couleur rouge foncée.

Faire la même chose avec la pâte d’arachide. Mettre la pâte d’arachide dans un récipient ajouter un verre d’eau. Bien remuer pour avec une texture lisse et ajouter dans la marmite. Laisser cuire 3 min en remuant de temps en autre.

Ajouter 2 L d’eau dans la marmite. Ajouter les feuilles de laurier.
Détacher les lakhass acheté au marché. Bien nettoyer les lakhass à deux reprises ou plus avec de l’eau tiède. Rattacher à nouveau et ajouter dans la marmite.
Ajouter les haricots secs.


Ajouter une cuillère à café de sel. Mettre le couvercle à moitié fermé et laisser cuire 30 à 35 min à feu moyen.


Pendant ce temps, vous pouvez passer à la préparation de la mixture appelé « nokoss » en wolof. Pour se faire, Mixer l’autre oignon, deux gousses d’ail, un piment vert un poivron vert et deux branches de persil. Ajouter ce mélange dans la marmite.

Ajouter une cuillère à café de poivre et une demi cuillère à café de piment en poudre. Mélanger. Ajouter les piments frais et laisser mijoter encore 15 min jusqu’à voir de l’huile sur la surface.

Égoutter le riz, vous vous rendrez compte que le riz a doublé de volume. Retirer les piments et réserver à côté. Ajouter le riz dans la marmite. Remuer et ajuster l’assaisonnement selon votre goût (sel, piment, poivre).


Laisser cuire 20 min à feu doux. S’il reste de sauce vous pouvez prolonger la cuisson encore quelques minutes. Mais il ne faut pas que le riz soit sec.
Le dakhine est prêt.

Dressage :

Servir le dakhine dans une assiette. Ajouter les piments. Couper un citron et déposer au-dessus.

Note du chef : vous pouvez accompagner le dakhine avec de la sauce piment ou du beurre clarifiée plus connu sous le nom de diw niorr en wolof (facultatif).
Yummy so good !
Bon appétit et à très bientôt pour une nouvelle recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

× Comment puis-je vous aider ?