Féminicide de Bineta Camara : Les lieux quadrillés, la presse indésirable lors de la reconstitution des faits.

La reconstitution des faits dans l’affaire Bineta Camara s’est déroulée dans la soirée de ce mercredi 31 juillet 2019 au domicile de la défunte sis au quartier Saré Guilél de Tambacounda.

C’est à 21heures  que le pick-up de l’administration pénitentiaire de la Maison d’arrêt et de correction(MAC) de Tambacounda a desservi le présumé meurtrier Alioune Badara Fall sur les lieux du crime. Sur place, un dispositif sécuritaire assuré par la police est mis en place. Sur chaque rue menant au domicile de la famille Camara, se pointe un agent des forces de l’ordre et de sécurité. Ce qui empêche les passants  d’accéder au site de la maison, même à 50 mètres. Les journalistes ont  d’ailleurs été sommés de quitter les alentours du domicile.

Avec ce quadrillage, la circulation sur cette partie du quartier Saré Guilél a été bloquée durant 57  bonnes minutes, durée de la reconstitution des faits.

Pour rappel, Bineta Camara, fille du directeur général de l’Agence de développement local(ADL) Malal Camara, a été tuée chez elle  le 18 mai dernier. Alioune Barada Fall, un partisan du père de la victime, a été désigné comme le présumé meurtrier avant d’être inculpé de meurtre et tentative de viol dans cette affaire.

°Féminicide= meurtre d’une femme.

Source: Avec teranganews.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

× Comment puis-je vous aider ?