La France publie une « liste rouge » de 16 pays interdits en France

Évoquant « 16 pays dans le monde où la circulation virale est particulièrement forte », le Premier ministre français a indiqué que, pour ces pays, les voyageurs « devront disposer d’un test attestant qu’ils ne sont pas porteurs du virus ». « Nous savons que dans un certain nombre de ces pays, il n’existe pas de stratégie de dépistage et que l’accès aux tests est difficile, en conséquence de quoi nous avons décidé de généraliser les tests à l’arrivée », a-t-il ajouté lors d’un déplacement à Roissy, précisant que les cas positifs seront placés en quatorzaine.
Les pays concernés sont, selon Matignon, les États-Unis, les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Panama, l’Afrique du Sud, Kowëit, le Qatar, Israël, le Brésil, le Pérou, la Serbie, l’Algérie, la Turquie, Madagascar, l’Inde, et Oman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'aide? Chattez avec nous