Ligue 1: Wahbi Khazri, le gars sûr

Elu meilleur joueur de Ligue 1 au mois de novembre, Wahbi Khazri est en train de vivre sa saison la plus prolifique en Ligue 1. L’international tunisien a inscrit avec Saint-Etienne un doublé lors de la rencontre face à Marseille le 16 janvier en Ligue 1. Wahbi Khazri, passionné par son métier, est la valeur sûre des Verts cette saison.

« Quelle joie pour nous. On est content de bien finir ce soir. L’envie était là, c’était un match de Coupe du monde. Sinon, il faut arrêter le foot ». Wahbi Khazri, c’est le professionnel qui ne lâche rien. Même éliminé du Mondial 2018 après les deux premières rencontres, il avait tenu à sortir la tête haute. Face au Panama, pour la troisième rencontre des Aigles de Carthage, il avait inscrit un but en fin de première période et délivré une passe décisive à Fakhreddine Ben Youssef. Buteur et passeur face à la Belgique, le milieu de terrain, touché à une cuisse, n’avait plus rejoué depuis fin avril et avait manqué les deux premiers matches de préparation des Aigles de Carthage.

« Il est malin, technique, adroit »

Aujourd’hui, Saint-Etienne doit se frotter les mains. L’international tunisien, auteur de deux buts contre Marseille (2-1), mercredi 16 janvier au stade Geoffroy-Guichard en match de la 17e journée de Ligue 1, s’est avéré l’arme fatale des Verts, qui sont désormais sur le podium (3e).

L’international tunisien, transféré de Sunderland pour sept millions d’euros l’été dernier après un prêt réussi à Rennes (37 matches, 15 buts, 6 passes décisives), réalise son premier doublé de la saison en championnat, portant son total à 12 buts. Lors de la 16e journée, Khazri avait inscrit l’unique but face à Guingamp.

« Wahbi est un grand joueur. Je l’avais mis en tête de liste (pour mon recrutement). C’est quelqu’un de courageux, qui montre l’exemple, se bat, c’est ce qu’aiment les gens de cette région. En plus de ça, il est malin, technique, adroit. Peu importe son positionnement, il va marquer », avait confié l’entraîneur Jean-Louis Gasset, le 20 décembre, avant le match face à Dijon (3-0).

« Je marque deux buts, c’est ce qu’on me demande, mais il faut saluer le travail d’équipe », racontait Khazri après la victoire face à Marseille avec son humilité habituelle. Et Saint-Etienne va compter sur lui dimanche prochain pour la réception de Lyon dans le Chaudron à l’occasion du fameux derby entre les deux clubs rivaux.

Un leader dans le vestiaire

Wahbi Khazri, devancé par Karl Toko-Ekambi pour le Prix Marc-Vivien Foé en 2018, a rarement déçu ses entraîneurs. « Chez nous, c’est un leader dans le vestiaire, les joueurs l’écoutent. Il est arrivé à maturité », estimait Sabri Lamouchi la saison dernière à Rennes. L’ancien joueur de Bastia et de Bordeaux, qui s’est toujours imposé dans l’entrejeu, avait opté pour la Tunisie en 2012 sous la houlette de Sami Trabelsi. « Je suis aussi heureux que Wahbi Khazri, qui avait joué pour l’équipe de France espoirs, ait décidé de porter le maillot de la Tunisie », avait dit le sélectionneur.

Lors des six dernières rencontres de Saint-Etienne toutes compétitions confondues, Wahbi Khazri s’est fendu de 7 buts, pour un total de 12 réalisations en Ligue 1 (18 matches, 18 titularisations). Avec Bordeaux lors de la saison 2014-2015, le fan de Zinédine Zidane avait terminé l’exercice avec 9 buts. Même chose la saison dernière avec Rennes. A 27 ans, Wahbi Khazri, déjà meilleur buteur tunisien de l’histoire de la Ligue 1, est en train de vivre sa saison la plus prolifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.