Macky Sall : « Nous avons tous intérêt au maintien de la paix »

Le Centre de conférence international Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD) a accueilli ce lundi le lancement de la sixième édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. Dans son discours le président Macky Sall est revenu sur les dangers qui  guettent les populations de la zone sahélienne.

« Nous sommes tous menacés »

« Les périls transcendent les frontières. En Afrique ou hors du continent, nous sommes tous menacés. Nous avons tous intérêt au maintien de la paix. Et pour maintenir la paix, faudrait-il d’abord la rétablir, pour ce qui concerne le sahel. Et c’est l’un des défis qui s’oppose au multilatéralisme »

« La situation continue de se dégrader au Sahel »

« Ce n’est pas moyen de 3 000 hommes qui sont sur le terrain, pris en otage par une bande ». Poursuivant son discours, le chef de l’Etat du Sénégal s’interroge : « Pourquoi en dépit de la suprématie internationale, la situation continue de se dégrader au Sahel ? »

 » L’ONU doit accepter de se réformer et changer ces procédures »

« L’ONU doit accepter de se réformer et changer ces procédures. Je sais que la France n’est pas contre. Les États-Unis maintenant leur position, ont bien évolué. Il faut que le Royaume Unis, la Russie et la Chine acceptent de donner le mandat robuste au Mali pour qu’on en finisse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

× Comment puis-je vous aider ?