Sénégal: de la lutte sportive à la lutte politique, il n’y a qu’un pas

Au Sénégal, le monde de la lutte s’est réuni ce week-end dans la nouvelle arène de Pikine. Une infrastructure financée par la Chine, inaugurée en juillet par le président Macky Sall. Le tout pour un montant de 32 milliards de francs CFA, près de 50 millions d’euros. Ce sport traditionnel est un des plus importants dans le pays. Raison pour laquelle le milieu est particulièrement scruté et courtisé par le personnel politique à l’approche de la présidentielle.

Khadim Gadiaga, président de l’Association des lutteurs en activité, observe la nouvelle arène de lutte : « Oui, nous félicitons le président Macky Sall d’avoir réalisé cet édifice, ce bijou pour le monde de la lutte. Les lutteurs sont des porteurs de voix, ce sont des gens qui sont bien aimés. Ce sont des leaders d’opinion. Mais la construction de cet édifice, ce n’est pas gratuit pour le président. Il cherche à convaincre le monde de la lutte. »

« On est apolitique »

Un monde qui votera, d’après lui, pour le président sortant. Certes lutteur, Khadim Gadiaga est aussi conseiller municipal, membre du parti présidentiel. Attention à ne pas tout mélanger, avertit son camarade, le lutteur Gris Bordeaux : « On est apolitique. Ce qui est sûr et certain, c’est qu’on ne fait pas de la politique parce qu’on draine du monde derrière nous. On n’a pas le droit de le faire. » Aucune consigne de vote donc, dit-il.

S’intéresser à la lutte quand on est candidat à la présidentielle, un passage obligé, estime Papa Abdou Fall, membre des promoteurs du sport : « C’est un métier au cœur, c’est notre sport national. Donc la logique voudrait quand même qu’on la soutienne. »

Plus de moyens

Certains demandent plus de moyens au ministre des Sports présent dans la nouvelle arène. C’est ce que chante Ndickou Thioune, figure de la musique traditionnelle. A chaque combat ou presque, c’est elle qui accueille les lutteurs avec ses chants. La sexagénaire s’adresse aujourd’hui au président.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.