Tambacounda : Imagination Afrika encourage le retrait des enfants de la rue.

Amédine FAYE, correspondant à Tambacounda.

 La situation des enfants de la rue au Sénégal préoccupe Imagination Afrika. La fondatrice et directrice de l’organisation, Karima Grant, a encouragé le programme de retrait des enfants de la rue déroulé par l’Etat du Sénégal.

Elle s’est confiée à la presse, ce mercredi 17 avril 2019 à Tambacounda, en marge d’un atelier de formation à l’intention des journalistes de la région sur le thème  « L’importance des média pour le développement de la petite enfance » qu’elle a animé.

Le retrait des enfants de la rue « est fondamental. (…) Je trouve que c’est une horreur qu’on ait des enfants qui sont dans la rue. (…) c’est impossible pour séparer la question de l’enfance du préscolaire et limiter seulement à des enfants qui ont des moyens et qui vivent dans les maisons. Ces enfants [de la rue], aussi, en font partie. Je pense qu’actuellement la lutte, ça commence avec c’est quoi une enfance ? C’est quoi ce futur citoyen sénégalais ? Quels sont ses enjeux ? Comment on doit changer l’environnement ? Et bien sûr ça veut dire qu’aucun enfant n’a sa place dans la rue » sic,  a fait savoir Karima.

Interpellée au paravent sur la politique de l’Etat en matière de la petite enfance, la fondatrice directrice de Imagination Afrika a salué la volonté du Sénégal en la matière.

«(…) L’Etat du Sénégal, notamment dans la matière de la division de la petite enfance, la case des tout-petits, les acteurs de la santé, la cellule de lutte contre la malnutrition, sont en train d’organiser un effort coordonné, se félicite Karima Grant. L’Etat est en train de s’aligner avec les grandes institutions comme la Banque mondiale, les Nations unies pour vraiment arriver à atteindre l’ODD 4 2,  l’éducation de qualité(…) » sic.

 Magor Dia, chargé de programme Imagination Afrika, Spécialiste de la petite enfance, souhaite, pour sa part, la hausse du budget (qui s’élève à moins de 1%) de l’Etat réservé à la petite enfance pour « impacter positivement son développement».

« Créée au Sénégal en 2011, Imagination Afrika donne aux enfants africains les outils nécessaires pour être acteurs du changement et cela à travers le jeu et grâce à des activités de leadership qui favorisent le développement de l’intelligence pratique et émotionnelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.