Tambacounda: Réhabilité à hauteur de 500 millions fcfa, Mame Cheikh Mbaye se connecte à la fibre RSE du groupe Sonatel.

Lundi 25 janvier 2021, le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, en compagnie du Directeur général du groupe Sonatel, Sékou Dramé, a réceptionné le nouveau lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda. Qui est entièrement réhabilité et équipé par la fondation Sonatel pour un montant total de 500 millions fcfa.

Les travaux de réhabilitation d’une telle envergure, dont le lycée n’a jamais bénéficié depuis sa construction en 1983 par le lougatois El Hadj Djily Mbaye, ont duré cinq mois(Juillet-Novembre 2020). 18 salles de classe ainsi réhabilitées et équipées en tables blancs, en tableau padex, en brasseurs d’air, le mur de clôture construit. Le bloc administratif, la bibliothèque, la salle informatique rénovés, etc.

Tour à tour, représentants d’élèves, de parents d’élèves, l’administration de l’établissement ont manifesté leur joie, en voyant leur lycée rénové qui compte aujourd’hui 2.300 élèves et qui, jadis  avec le temps, était fortement délabré.

« Vous nous avez sortis d’une mauvaise passe. Nous étions tous inquiets. Notre morale était au bout(…) Heureusement vous avez entendu notre cri de détresse », s’est adressé le président de l’Association des parents d’élèves du lycée Mame Cheikh Mbaye, Abdoulaye Sarr,  à la directrice de la fondation Sonatel Mme Sidibé présente à la cérémonie.

Cette réhabilitation du lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda est une manière, selon le Directeur général du groupe Sonatel, de répondre positivement à un besoin exprimé par la région.

« Depuis sa création en 2002, la fondation Sonatel s’est engagée au service de l’éducation en récompensant l’excellence et en œuvrant en permanence pour apporter sa contribution aux efforts de l’Etat en matière d’amélioration de l’apprentissage et de l’enseignement dans les établissements scolaires. C’est pour cela qu’elle n’est pas restée insensible à l’alerte lancée par Monsieur le gouverneur [de Tambacounda] concernant l’état de délabrement avancé et de sous-équipement du lycée Mame Cheikh Mbaye     », a indiqué M. Sékou Dramé.

Ce projet de rénovation entre surtout  dans la RSE (Responsabilité sociétale d’entreprise), et fait partie du programme pour la réalisation des infrastructures et le renouvellement des équipements des établissements scolaires  que déroule la fondation Sonatel.

L’action de la Sonatel est saluée par la tutelle qui n’a pas manqué d’exhorter les élèves au travail et à l’entretien des infrastructures.

« La réhabilitation du lycée Mame Cheikh Mbaye(…)fait suite à la décision  de son excellence le Président de la république Monsieur Macky Sall  qui, lors de l’émission du « Grand entretien » du 31 décembre 2019(…),l’avait annoncée(…)Ainsi la fondation Sonatel a pu, à travers un  investissement estimé à 500millions de FCFA, permettre  la réhabilitation  et l’équipement de cet établissement, mais surtout elle a contribué  à perpétuer la mémoire d’un sénégalais  (El Hadji Djily Mbaye) qui a très tôt œuvré pour l’équité territoriale », soutient le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla.

Il ajoute : « Je voudrais ici au nom de son excellence le Président de la république Monsieur  Macky Sall et au nom du gouvernement du Sénégal, remercier très sincèrement le groupe Sonatel, à travers la fondation qui depuis des décennies nous accompagne  dans le cadre de l’amélioration du système éducatif ».

Outre la réhabilitation, la fondation Sonatel a remis au lycée Mame Cheikh Mbaye 5.000masques de protection, des flacons de gel alcoolisé, des thermoflashs.

Du fait de la pandémie du coronavirus, la cérémonie  s’est tenue « de manière particulièrement sobre ».

Source: avec teranganews.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'aide? Chattez avec nous