Tambacounda : Une trentaine d’arbres plantés par le RED à l’école élémentaire Saré Guilél 3.

Une manifestation certes sobre, mais une manière de  contribuer  à la campagne nationale de reboisement.

A en croire  le Directeur de l’école bénéficiaire, Saré Guilel 3(Tambacounda), ces arbres plantés  vont soulager les 300  éléves de son établissement.  

«Nous sommes dans une école où il n’y a  presque pas d’arbres. Les enfants sont  là durant la recréation, ils ne trouvent  pas quelque   part   pour se reposer. Raison pour laquelle, on a jugé nécessaire de choisir ces arbres qui  produisent de l’ombre pour permettre aux éléves de se reposer   », a fait savoir le chef d’établissement Moussa Kamara, assurant de l’entretien qui sera fait de ces arbres.

Une trentaine d’arbres plantés  en cette matinée du vendredi 28 août 2020. Une initiative du Rassemblement des enseignants pour le développement(RED) qui compte une centaine de membres.

« Aujourd’hui, s’il ne y a pas d’arbres, il ne pourra pas y avoir de l’oxygène. Ça contribue à faire la photosynthèse, ça transforme le gaz carbonique en oxygène qui nous permet de respirer convenablement(…) Nous voulons vraiment que ces arbres puissent grandir, s’épanouir, donner de l’oxygène  à  la population de Saré Guilél 3.  », indique  son coordinateur Demba Nialy Ndao.

Après les écoles élémentaire de Sada Maka Sy, Bounama Diallo, Camp Navétane, c’est au tour de  Saré Guilél 3.

Le Red entend poursuivre cette action pour toucher d’autres établissements scolaires, toujours avec le même objectif : « planter des arbres pour préserver l’environnement », affidavit M. Ndao.

Source: teranganews.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'aide? Chattez avec nous